Lundi au vendredi : 8h30 – 18h30 • Samedi : 8h30 – 12h30

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Avis Google : 5/5

Traitement de la mérule

Pour toute suspicion de mérule, contactez-nous dès maintenant pour une solution rapide et efficace

Nos experts vous accompagnent pour surmonter cette situation difficile. Après un diagnostic de la contamination par la mérule, nous intervenons rapidement pour supprimer définitivement ce champignon destructeur du bois et du bâti. 

Nous intervenons en Alsace, dans les Vosges et sur le Territoire de Belfort pour le diagnostic précis et le traitement efficace de la mérule.

Nos techniciens sont certifiés CTB-A+, le plus haut niveau d’exigence en termes de qualité de service dans le traitement et l’éradication de la mérule et d’autres champignons lignivores. 

Champignon mérule

Traitement de la mérule par Exter Protek : diagnostic, traitement, garantie de résultat

L'inspection des lieux

La première étape de notre prise en charge est de réaliser une inspection des lieux, via un diagnostic mérule précis, afin d’identifier précisément le problème, sa source et son étendue. Cette étape nous permettra d’établir les conditions de traitement du champignon.

L’analyse mycologique

Nous procédons au prélèvement d’un échantillon du champignon qui sera envoyé vers un laboratoire spécialisé afin d’effectuer des analyses mycologiques. Une fois le champignon identifié, nous savons quel protocole mettre en œuvre.

Le traitement fongicide

Le traitement de la mérule doit être exécuté selon un référentiel précis par des techniciens spécialisés. Plusieurs étapes doivent être respectées minutieusement pour éradiquer efficacement et durablement la mérule à l’aide de produits fongicides professionnels.

La garantie de résultat

Nos traitements de la mérule sont systématiquement garantis selon des critères en lien avec notre certification et nos assurances. Notre garantie de résultat vous permettra d’appréhender la suite des événements avec plus de sérénité.

EN SAVOIR PLUS

Comment se développe la mérule ?

Souvent, on retrouve la présence de la mérule sur les murs, dans la cave ou sur la charpente des maisons. La mérule a besoin de plusieurs conditions pour naître et se développer, voici les 3 conditions les plus importantes :

1. Une source d’eau

La mérule aura toujours besoin d’une source d’eau pour prendre naissance. Les experts sont unanimes, pas d’eau = pas de mérule. Les sources d’eau peuvent varier : fuite, infiltration, remontée capillaire, taux d’humidité excessivement haut, etc.

2. La ventilation

Le confinement des lieux impactés est une condition qui participe fortement à l’apparition et au développement d’un champignon lignivore comme la mérule. Le manque de ventilation est un paramètre essentiel qu’il faut rapidement corriger pour assainir les lieux infestés.

3. L’obscurité

La mérule se développe dans l’obscurité d’une cave, de combles (bois de charpente) ou autre. Cela favorise également la croissance et le déploiement de la mérule. De manière générale, les champignons apprécient évoluer dans des lieux sombres. Il est donc primordial de faire entrer de la lumière naturelle dans les espaces concernés.

Traitement de la mérule par un expert certifié

Comment traiter efficacement la mérule ?

Le traitement curatif de la mérule doit être réalisé chronologiquement selon un référentiel strict et un certain savoir-faire que nous avons choisi de faire certifier CTB-A+ par la FCBA (Institut technologique chargé des secteurs de la forêt, de la cellulose, du bois de construction et de l’ameublement).

Notre équipe spécialisée en analyse mérule offre un traitement de la mérule rapide et efficace. Basée en Alsace, nous intervenons rapidement pour un diagnostic précis de la mérule.

Une étape manquée ou mal exécutée peut entraîner une réinfestation des lieux.

Identifier et éliminer rapidement la source d’eau ou d’humidité.

Créer une bonne ventilation des lieux.

Déposer les revêtements pour assécher les surfaces.

Retirer et évacuer les bois infestés/cariés.

Excavation éventuelle des sols (selon les lieux).

Flammage des surfaces (brûlage des sols, murs, etc. – étape renouvelée après le brossage).

Décapage des murs ou des maçonneries (piquage du revêtement, enduit, plâtre, chaux, etc.).

Brossage des joints de maçonneries.

Forage/perçage de trous (canaux d’injection) dans les maçonneries.

Pose des injecteurs ou des tubes diffuseurs (selon l’épaisseur des murs).

Injection du fongicide à cœur des maçonneries, traitement de charpente.

Pulvérisation du fongicide directement sur les surfaces.

Lors des premières étapes du protocole de traitement, il est important de faire attention à la dispersion des spores. Exter Protek est expert dans le traitement de la mérule. Nos techniciens certifiés vous guident pour trouver une réponse rapide et efficace à votre problématique.

En savoir plus sur la mérule

La mérule, de son nom scientifique Serpula lacrymans, est du genre féminin, il s’agit donc d’une mérule. On parle donc de la mérule et non pas du mérule ou d’un mérule comme il est souvent écrit, même sur certains sites spécialisés.

On l’appelle couramment la mérule pleureuse, la mérule des maisons et parfois le cancer du bâtiment ou la lèpre des maisons.

La mérule est un type de champignon qui absorbe la cellulose contenue dans le bois, il s’agit d’un champignon absorbotrophe. A tort, il est souvent dit qu’elle se nourrit de la cellulose ou d’éléments en bois, or les champignons sont des organismes qui n’ont pas d’estomac et ne peuvent donc pas se nourrir à proprement dit.

La mérule se caractérise par plusieurs stades d’évolution bien distincts : le Mycélium, les Syrrotes ou cordons mycéliens, le Sporophore, les Spores.

Vous avez désormais les cartes en main pour détecter la présence de la mérule dans votre habitation.

Dégâts mérule

Stade d'évolution N°1

Le mycélium

Le mycélium, composé de filaments mycéliens ou hyphes, à l’apparence d’une mousse blanchâtre ou jaunâtre plutôt cotonneuse. Il est responsable de la destruction du bois et provoque une pourriture cubique.

Il a la capacité de se développer sous forme de rhizomorphe notamment à l’intérieur des murs en exploitant les interstices, les cavités ou creux, les gaines électriques, les angles, etc.

Stade d'évolution N°1

Stade d'évolution N°2

Les syrrotes

Les syrrotes, de couleur blanche à grise, forment un véritable système d’irrigation pour le champignon. Elles ont la capacité de pénétrer et de traverser les maçonneries essentiellement par les joints et ainsi infester rapidement l’ensemble d’une structure à la recherche d’eau.

La mérule est également capable de capter l’eau dans l’humidité ambiante d’une pièce.

Stade d'évolution N°2

Stade d'évolution N°3

Le sporophore

Le sporophore, de couleur orangée/brunâtre ou rouille, est la fructification du champignon, on parle aussi d’organe reproducteur. Celui-ci va générer et disperser les spores (fine poudre de couleur orange) par millions voire plus. Un minimum de luminosité est cependant nécessaire pour voir apparaître le sporophore. Selon les plus grands spécialistes en mycologie, 10 cm² d’un sporophore de mérule peut disperser jusqu’à 4 à 5 milliards de spores dans l’atmosphère.

Les spores, qui sont ni plus ni moins que la semence du champignon, peuvent représenter un risque pour la santé.

Stade d'évolution N°3

Stade d'évolution N°4

La pourriture brune cubique

La pourriture brune cubique apparaît lorsque le champignon a absorbé la cellulose en ne laissant que la lignine, générant des fissures et entrainant la formation de cubes.

Le bois perd complétement sa résistance mécanique, il est ainsi fortement fragilisé car il devient extrêmement friable et se désintègre littéralement en poudre.

Concernant la cellulose, la mérule va effectivement apprécier le bois mais aussi le papier, le carton, certains textiles ou tous autres matériaux conçus ou contenant de la cellulose.

Source image : Wikipédia

Stade d'évolution N°4

La mérule est un véritable fléau destructeur qui est responsable de dégâts considérables pouvant aboutir jusqu’à la destruction d’un bien immobilier si l’infestation n’est pas éradiquée selon les règles de l’art. Contactez-nous pour réaliser un traitement mérule adapté.

Pourquoi choisir Exter-Protek ?

Nos techniciens experts sont tous passionnés, formés et expérimentés. Ils vous assurent une prestation professionnelle dont l’unique objectif est votre entière satisfaction. 

Notre qualité de service pour la protection des bois et du bâti, se traduit par des prestations mises en œuvre selon les plus hautes exigences en vigueur :

  • Une analyse de situation exécutée avec rigueur selon des procédures strictes.
  • Réaliser un diagnostic immobilier afin d’identifier la présence de la mérule
  • Des techniciens formés et certifiés selon un label de certification spécifique.
  • Respect des protocoles et référentiels de traitement.
  • Utilisation des meilleurs fongicides du marché.
  • Une prestation personnalisée à chaque situation et en adéquation avec vos attentes.
  • Rapidité d’intervention et accompagnement sans limite viendront parfaire notre service afin de vous apporter la sérénité.
  • Garantie de résultat en cas de réinfestation.
  • Le respect des normes environnementales à haut niveau d’exigences.

Développement et risques d’une infestation de mérule

Comment diagnostiquer la mérule dans votre maison ?

La mérule est capable d’évoluer dans quasiment toutes les conditions atmosphériques intérieures, sa croissance en sera simplement ralentie ou accélérée. Elle appréciera, tout de même, une température idéale d’environ 12 à 15°C mais résiste aux températures plus élevées ou plus basses.

Si les conditions se dégradent, la mérule peut entrer en état de latence plusieurs années, avant de reprendre son évolution lorsque les conditions seront à nouveau propices à son développement.
Dans des conditions ambiantes optimales, le champignon peut grandir de plusieurs centimètres par semaine.

Les essences de bois résineux sont privilégiées par la mérule mais elle peut également s’attaquer aux bois feuillus. Elle utilise parfaitement les autres matériaux comme supports pour se propager (le métal, le textile, le plastique, le polystyrène, le pvc, le verre, …).

Une infestation de mérule peut parfois être difficile à détecter et se prolifère sournoisement avant que l’on puisse visualiser les premiers dégâts, déformation, gondolement, affaissement, effondrement.

Elle peut apparaître derrière les plinthes, sur les encadrements de portes ou de fenêtres, les parquets, dans les plafonds ou encore sous les revêtements de sols en passant par les meubles, les palettes et les tas de bois entreposés…

La mérule peut parfois représenter un risque sanitaire pour l’homme notamment chez les sujets asthmatiques. Plusieurs études scientifiques permettent à ce jour d’étayer cette sensibilité. Il existe également un faible risque de pneumonite d’hypersensibilité liée à la mérule.

Des irritations voire des allergies peuvent être contractées plus particulièrement par des personnes sensibles compte tenu de la quantité de spores diffusées dans l’air par les sporophores (plusieurs millions). Les spores de la mérule sont connues pour être irritantes et pouvant provoquer des crises d’asthme, des rhinites, conjonctivites ou autres irritations des muqueuses” (Source : SEMHV).

Attention : Ne jamais appliquer de javel sur la mérule car cela entrainera une croissance plus forte du champignon après quelques jours.
L’ammoniaque ou ses émanations peut également accélérer la prolifération du champignon.

Si vous avez un doute, Exter Protek vous accompagne pour réaliser un diagnostic mérule précis, gratuitement.

Informations complémentaires pour les plus curieux

Si la présence de la mérule est avérée, il est obligatoire de déclarer en mairie l’infestation comme prévu à la section 2, articles L. 133-7 à L. 133-9 du code de la construction et de l’habitation. Cela permet de cartographier la présence de la mérule voire de prendre des arrêtés préfectoraux en cas d’infestation multiple dans une même zone. Les modalités de traitement dans les zones à risques sont renforcées et plus encadrées.

La mérule touche toutes les régions de France, mais la Bretagne et plus précisément le Finistère sont respectueusement la région et le département les plus impactés. L’Ouest et le Nord de la France sont en première ligne, mais le Grand Est n’est pas épargné. Les cas recensés d’infestation de mérule se sont multipliés depuis 2015 et les chiffres sont en forte croissance.

La dispersion des spores extrêmement volatiles et diffusées dans l’air participe activement au déplacement du champignon.

Le renforcement de l’isolation de nos maisons contribue également à la recrudescence des infestations de champignons lignivores. Les maisons ne respirent plus et emprisonnent l’humidité à l’intérieur.

Oui, la mérule peut facilement se propager d’un bâtiment à un autre lorsqu’un mur mitoyen est infesté, par exemple. Les spores peuvent également participer au déplacement de la problématique selon certaines conditions.

Il existe plusieurs autres champignons capables de s’attaquer au bois et au bâti et que nous sommes en mesure de traiter. En voici quelques-uns :

  • Les Coniophores (Coniophore des caves ou Coniophora puteana, …)
  • Polypore des caves ou Donkioporia expansa
  • Fibroporia vaillantii
  • Les Antrodia
  • Les Asterostroma
  • Chaetomium
  • Les Trechispora
  • Gloeophyllum
  • Les Pezizes
  • Les Moisissures

Oui, la moisissure peut représenter un risque pour la santé humaine ou animale notamment lorsqu’elle devient toxique à l’intérieur d’un bâtiment. Il existe de nombreuses espèces de moisissures présentes à travers le monde. Les toxines et les spores des moisissures peuvent engendrer des complications infectieuses ou allergiques selon le degré d’infestation et les personnes exposées.

Un problème de nuisibles ?

DEMANDEZ VOTRE DIAGNOSTIC GRATUIT

Lundi au vendredi : 8h30 – 18h30 • Samedi : 8h30 – 12h30